Articles

Pourquoi les régimes échouent ?

Pourquoi les régimes à bases de restrictions n’obtiennent que des résultats qui ne dureront que le temps des privations ?

Tous les testeurs de régimes le savent, le bénéfice d’un régime ne dure que le temps que dure le régime. Ensuite rapidement les kilos reprennent de plus belle.

L’ explication est relativement simple et logique.

Depuis des années, voire des dizaines d’années, vous fournissez à votre organisme les rations quotidiennes de substances dont il se délecte, c’est ce qui vous permette de vivre. Le corps a appris à gérer de cette nourriture, à faire le tri de ce qui est bon pour lui et ce qui l’est moins, à s’en nourrir, puis à en éliminer les déchets et les surplus.

Lorsque vous entreprenez un régime, vous perturbez ses habitudes et son mode de fonctionnement. Car, la plupart des régimes sont basés sur un système de privations qu’il s’agisse du sucre, des graisses, des viandes, ou des légumes pour les régimes protéinés, etc.

Cela votre organisme ne l’apprécie pas ça du tout et il va vous le faire savoir. Il va transmettre à votre cerveau ses revendications. Ce qui va se traduire par des impressions fortes de manque, des envies, des désirs, des sensations désagréables, mais aussi de dispositions qu’il va prendre. Bref, votre régime, ça ne lui plait pas, il va en souffrir et il s’en souviendra.

Ces privations sont de réelles agressions. Et le corps a de la mémoire. Il se remémorera longtemps des privations que vous lui avez infligé.

Après toutes agressions le corps réagit et met en place des principes de précautions. Dorénavant, il se méfie et craint une nouvelle série de privations. Alors, il va se protéger en augmentant ses réserves, c’est-à-dire les stocks de graisses.

Oui, ces explications sont logiques et compréhensives, nous admettons à la réflexion que faire un régime draconien à base de privation quelconque n’est pas anodin et pas viable à long terme. Ces types de régimes vont fatalement dérégler le bon fonctionnement de nos organismes qui en subissent des frustrations.

Il devient évident qu’il va falloir trouver des solutions moins agressives pour rétablir les bons équilibres.

Les plantes font partie des meilleures solutions pour ne pas dire la meilleure.

Toutefois, ces explications ne résolvent pas les causes de surpoids qui ont déclenché la nécessité de faire un régime draconien. Il est utile de remonter

à la base du problème.

Voyons maintenant pourquoi vous avez eu besoin de faire un régime. C’est à dire pourquoi votre corps n’éliminait pas les surplus qu’il est censé pourvoir réguler. Et par voie de conséquence pourquoi vous avez grossi.

Nous recensons trois grandes causes majeures qui font que le corps amasse de la graisse.

La première par besoin de faire des provisions, la seconde par contrainte et la troisième les dérèglements hormonaux .

Nous ne traiterons pas ce troisième cas, il relève de la médecine.

Voyons les autres cas. Dans des situations de stress, de fatigues, d’angoisses, de surconsommations, l’organisme sature, se dérègle, manque de réactivité. 

Son système régulateur n’arrive plus à éliminer toutes les toxines. Alors, il les gère le mieux qu’il peut, à sa façon.

Puisqu’il ne parvient plus à éliminer la totalité des surplus, il se voit contraint de trouver une solution de remplacement et la solution est de stocker les graisses. Il n’a pas le choix, sinon, c’est l’asphyxie.

Les toxines sont de deux types, les colles et les graisses. Le corps gère et les élimine grâce à cinq organes : la peau, les poumons, les reins, le foie et les intestins.

Nous comprenons maintenant qu’en faisant un régime draconien, nous n’attaquons pas aux causes du surpoids, mais aux répercussions d’un organisme fatigué.

Les causes réelles sont : une mauvaise hygiène alimentaire, la sédentarité- manque d’action, le stress, la fatigue, l’usure du temps.

 Ventre plat f1

Malgré mes explications, vous avez décidé de maigrir en faisant un régime pour retrouver une taille qui vous donne une silhouette plus élégante.

Vous avez raison, car le problème que pose le surpoids n’est pas uniquement un problème d’esthétisme, c’est aussi directement lié à une bonne condition physique, une bonne santé et donc à un bon équilibre psychique.

Le corps humain est un ensemble cohérent où les divers systèmes sont intimement imbriqués. Tous ont des répercussions les uns sur les autres.

Alors qu’elle est la solution ?

Nous allons tenter de résonner en nous penchant sur les conséquences et non sur les causes. Puisque ces causes archi connues sont recensées depuis l’antiquité, en résumé : Nourriture trop riche, pas assez activité physique, la fatigue. Mais aussi de notre état psychique qui découle de conditions de vie particulièrement stressantes, d’angoisses, de peurs du lendemain, de lassitude. 

Au final le corps sature ou se dérègle. Dans les deux cas, il n’élimine pas assez les toxiques, colles et mauvaises graisses. Il s’encrasse. Il devient vulnérable aux agressions extérieures, il s’épuise et décide d’abandonner la partie.

La conclusion de cette analyse est que décider brusquement de réduire de façon drastique les quantités de certaines nourritures était à terme contreproductif. Cette solution n’est donc pas la bonne.

Puisque le nœud du problème est l’élimination des toxines, il semble logique parallèlement à une bonne hygiène alimentaire ( ce qui ne veut pas dire se priver de nourritures ), de commencer par aider son organisme à se débarrasser des colles et des mauvaises graisses qui nuisent à son bon fonctionnement.

Nous allons le faire non pas par des procédés violents, n’oublions pas que nous sommes dans une situation de fait qui perdure depuis des années voire plus. Notre corps a pris peu à peu des habitudes, il est vain de vouloir brusquement lui faire changer son mode de fonctionnement. Pensez que pour votre corps changer ses habitudes ce n’est pas si simple. Il y a beaucoup de chance qu’inconsciemment vous repreniez rapidement les anciennes ( n’est- ce pas mesdames ou messieurs les fumeurs par exemple )

Nous allons simplement l’aider en lui donnant des moyens supplémentaires pour accomplir sa tâche. C’est là que les plantes interviennent.

La nature a créé une extraordinaire diversité dans le monde de la flore. Elle a créé des herbes, des plantes, des fleurs, des fruits, des racines, des arbres, avec pour tous des spécificités différentes. Une extraordinaire diversité mise à notre disposition. Toutes les plantes ont chacune une utilité, une fonction, un intérêt, des vertus que les hommes redécouvrent peu à peu. Car, bien avant que l’homme soit homo-sapiens, il se soignait déjà avec les plantes. Les animaux le font également, et on sait maintenant qu’ils se transmettent ce savoir.

Nous avons donc des connaissances empiriques des bienfaits des plantes qui remontent à des millions d’années. Il est peut-être temps de s’en servir.

Dans le prochain billet, nous allons découvrir comment et pourquoi les résultats sont aux rendez-vous de nos attentes. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s